Pas de Père Noël pour mes enfants

Rassurez-vous les amis, comme tous les ans, nous comptons bien célébrer Noël et nous gaver de tonnes de bonnes choses.

La période de Noël fait toujours référence à un personnage aussi mythique que sympathique, oui on y est tous, je veux parler de ce bon vieux bonhomme de Père Noël. Beaucoup de parents jouent le jeu à fond pour faire croire aux gosses qu’il vient à minuit déposer les cadeaux des enfants sages sous le sapin. Je respecte cette croyance. Et je sais que de nombreuses personnes ne seront pas d’accord avec moi. En effet, j’ai décidé que mes enfants ne croiront pas au Père Noël. Voici mes raisons.

Premièrement, ma sœur et moi avions su depuis toujours que le père noël avait été inventé de toutes pièces. Mes parents ont décidé de nous dire la vérité. Et tous nos noëls se sont bien passés et j’avoue même que ça reste ma fête préférée. Or, je ne sais pas pourquoi, mes parents ont fait autrement avec mon petit frère.

Une petite anecdote : Quelques jours avant noël, comme chaque année, mon frère écrit donc au cher Papa Noël pour lui faire savoir le cadeau qu’il aimerait recevoir. Notre père était chargé de poster la lettre. Le matin de noël arrive. Mon frère a hâte d’ouvrir son cadeau. « Mais ce n’est pas ce que j’ai demandé ! », s’exclama-t-il avec déception. Et voilà que mon père sort une excuse bidon comme quoi mon frère a écrit trop tard et que le Père Noël a dû improviser.

Bien plus tard, mon frère revenait de l’école choqué. Il s’est disputé avec des enfants (plus jeunes) qui lui ont dit que le Père Noël n’existait pas. Il m’a supplié de lui dire la vérité. Je n’avais plus le choix. J’ai donc confirmé les dire de ses camarades. Il a fondu en larmes. Il était tellement déçu et fâché en même temps contre mes parents. J’ai eu beau lui expliquer que mes parents étaient munis de bonnes intentions. Mon frère s’est tout simplement senti ridicule d’y avoir cru pendant toutes ces années. Et il se demandait même si les parents ne lui auraient pas aussi menti sur bien d’autres choses. Il était comme perdu. Témoin de sa réaction, je me suis jurée de ne pas faire vivre ça à mes gosses.

Deuxièmement, il arrive que tu te retrouves sans le sou et que ça tombe le jour de noël. C’est l’histoire d’une amie. Le matin de noël, son petit frère était tout excité et courait voir son cadeau sur ses souliers près de la cheminée. Mais les souliers étaient restés vides. Le pauvre petit les a pris pour les re-nettoyer. « Maman, je n’ai peut-être pas bien poli mes chaussures. Je vais le faire tout de suite et le Père Noël viendra sûrement plus tard. Je mérite un cadeau. J’ai été très sage cette année. » La mère fondit en larmes en entendant son fils. Que faire? Les parents n’avaient pas d’argent.

Troisièmement, vendredi, je suis allée faire des courses dans un supermarché. Je suis allée jeter un œil dans les rayons jouets pour avoir une idée sur les cadeaux des enfants et les prix. J’y ai rencontré des parents avec une liste. « Non, je ne suis pas très sûre que c’est-ce qu’elle a commandé« , disait la dame. « Oh mon Dieu! Tu as vu le prix? On ne peut pas se le permettre!« , disait un autre parent. Moi, je me sentais plutôt tranquille.

Mes gosses savent que les cadeaux sont des surprises. Bien sûr, ils ont le droit d’exprimer leur souhait. Et ils n’ont même pas besoin d’attendre Noël ou leur anniversaire pour cela. Mais ils savent très bien que c’est papa et maman qui choisissent le cadeau. Et jusque là, ils n’ont jamais été déçu. Je suis convaincue que c’est parce qu’ils ne s’attendent pas à une chose en particulier. Ils adorent même cette idée de les surprendre.

Revenons au Père Noël. J’ai expliqué à mes enfants que c’est une histoire comme dans leurs livres, dessins animés et films. On adore les histoires et surtout les belles histoires de noël. On me reproche de gâcher le rêve des enfants. Mais justement, les livres, les dessins animés et les films ne sont-ils pas censés nous emporter dans ce monde de rêve?

Les parents comme moi bousillent également la Magie de noël, dit-on. Pour moi, la magie de noël est loin d’être fictive, elle opère dans cette joie d’être en famille, de s’échanger des présents, la joie de célébrer la naissance du Petit Jésus.

En tout cas, Père Noël ou pas, excellentes fêtes à tous!

The following two tabs change content below.
Jeune femme, maman, malgache, blogueuse, citoyen journaliste, photographe amatrice passionnée

Derniers articles parariniaina (voir tous)

5 réflexions sur “Pas de Père Noël pour mes enfants

  1. Tout à fait d’accord. Pourquoi éduquer les enfants dans le mensonge et l’illusion?
    J’explique clairement à mes enfants que c’est papa qui se déguise en père Noël (avec photo à l’appui) et que ce sont tous des personnes déguisés qui passent à la télé ou qui sont dans les centres commerciaux. En tout cas, s’il y a des cadeaux, ce sont les parents qui les offrent et il faut leur montrer. En tout cas, la société de consommation n’est pas la bienvenue (même si mon raisonnement est purement antiéconomique)

  2. Anja Ran dit :

    Moi meme j’ai grandi en sachant que le Pere Noel n’existait pas. Tous les ans, on faisait ce que ma mere appelait « bazar de Noel ». On sortait tous ensemble, on choisissait nos propres jouets. Il n’y a jamais eu de surprise. C’est un attitude que l’on a dans ma famille et que je compte aussi faire pour mes enfants.

  3. Bel article!
    Moi, je dirais que cela dépends en premier de l’enfant. Les parents doivent connaître leur enfant et savoir ce qui leur conviendrait. Exemple : quand j’étais petit, je croyais au Père Noël, une croyance interdite par ma religion, remarque. J’étais assez intelligent (je pense) pour comprendre que rien ne collait dans la légende : on n’avait pas de cheminée, la qualité des jouets dépendait des voyages de ma mère (si elle revient de Paris, par exemple). Mais, j’étais et je reste un grand rêveur. J’aimais imaginer le Père Noël et sa nuit du 24 décembre. J’aimais découvrir les jouets. J’aimais vivre dans la féérie de l’enfance. Je me souviens que mon frère se disait très déçu de ne plus pouvoir croire au Père Noël à un certain âge.
    Pour nous, c’est un jeu!
    Quand ma femme a expliqué à nos fils toute la vérité sur le Père Noël, ils ont bien compris. N’empêche, ils sont devenus de grands spécialistes de toute la mythologie : les rennes, les lutins, l’apprenti du Père Noël, l’atelier, le sapin, la cheminée, les chaussons, etc.. Et, par amnésie, ou surtout par jeu ils se mettent à croire au Père Noël le temps de lui envoyer la liste et de recevoir les cadeaux 🙂 en faisant des lapsus du genre : « Oh, Papa, c’est un mauvais choix de couleur que tu, je veux dire le Père Noël a fait là! » . C’est comme regarder une science fiction, on a besoin de s’imaginer que ça existe pour apprécier, juste le temps du film.

    A mon avis, un enfant peut croire ou pas au Père Noël, ce qui n’est pas bien, c’est de lui mentir.

    Et Bonne Année 2016 à toi et ton blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *