OP500 : « Ensemble, reboisons et sauvons Madagascar »

Comment ne pas être choqué quand on voit l’état de déforestation à Madagascar. Selon Global Forest Watch, de 2001 à 2017, Madagascar a perdu 3,27 millions d’hectares de forêts. Mais ça fait chaud au cœur de voir plusieurs initiatives se mettre en place pour espérer une Île verte à nouveau. J’ai eu l’opportunité d’échanger avec la porteuse d’une de ces belles initiatives. Rasoanaivo Hanitrarivo, connue surtout en tant qu’artiste mais aussi comme grande défenseure de l’environnement, m’a parlé de son projet OP500. Lire la suite

Enragée contre l’Etat qui m’a délivré un faux permis ‘biométrique’

Juin 2015, j’apprends par le site du Trésor Public [ils ont enlevé l’annonce depuis] que le public aurait jusqu’au fin mai 2016 pour changer le permis de conduire de 3 feuillets roses en un joli petit permis biométrique moderne. Mes premières réactions : c’est super, on évolue, la loi c’est la loi, je vais le faire. Et je l’ai donc fait. Lire la suite

L’Afrique et le défi énergétique

Depuis quelques mois (pour ne pas dire années), la population malgache n’en peut plus des délestages quotidiens. Des délestages qui sont devenus une préoccupation principale des Malgaches, car ils affectent jusqu’à leur subsistance.

J’avoue qu’étant moi-même victime de ces coupures intempestives, j’ai cherché une solution à ce problème en me tournant vers les énergies renouvelables. Jusque-là, je ne me suis pas lancée parce que je trouve que les offres présentes sur le marché sont hors de prix. Le souci ne réside pas dans la question de rendement à long terme mais surtout l’accès onéreux à une énergie propre. Un panneau solaire pour juste deux lampes, la télé et charger un téléphone coûte environ 800 000 ariary. L’électrification de toute la maison (lampe dans chaque pièce, télé, frigo…) peut facilement monter jusqu’à 30 millions d’ariary selon une connaissance.

Je suis actuellement à Victoria Falls, Zimbabwe pour assister à la 5e conférence annuelle sur le changement climatique et le développement en Afrique (CCDA-V). Et durant les différents discours et discussions, on estime à de plus de 500 millions le nombre d’Africains qui n’ont pas accès à l’électricité. Le problème est énorme. D’autant plus, l’électricité pour tous est l’objectif à atteindre en 2030 en Afrique. Lire la suite