Articles contenant le tag internet

Révolution Malgache sur Facebook

17 Janvier 2009, Andry Rajoelina, en ce temps là maire d’Antananarivo, a rebaptisé le jardin d’Ambohijatovo en Place de la Démocratie.  Des hommes politiques et de nombreux citoyens ont répondu à l’appel de Andry Rajoelina et de la Commune Urbaine d’Antananarivo pour l’occasion. Dans un billet dédié à cette inauguration, Avylavitra, un ami blogueur a écrit:

La foule a répondu ‘présente’. Et comment! il fallait vraiment une Place comme celle-ci pour pouvoir crier les injustices vécues au quotidien par le peuple, et pour se faire entendre.

Mais, cette Place de la démocratie ne sera pas longtemps utilisée comme telle. Il est désormais interdit d’y faire des manifestations politiques sauf autorisation des autorités compétentes; mais une autorisation que l’opposition n’a jamais eu jusqu’ici. Pas plus tard que mardi (17 janvier 2012), la mouvance Zafy et ses partisans ont planifié de déposer des gerbes de fleurs pour commémorer le 3ème anniversaire de la Place de la Démocratie d’Ambohijatovo mais ont été aussitôt dispersés par des gaz lacrymogènes.

D’ailleurs devant ce fait, l’Ambassade américaine à Madagascar a publié sur leur page Facebook:

Ce problème de non respect de la liberté d’expression n’est pas nouveau. Ce que je cite plus haut n’est qu’un très bel exemple pour illustrer la situation. On promet un changement et une fois au pouvoir, on refait les mêmes erreurs que ses prédécesseurs. Pas de Place de la démocratie? Les gens cherchent d’autres moyens pour pouvoir s’exprimer et les blogs et les réseaux sociaux aident.

AOK’IZAY! (STOP!) est la révolution Facebook qui s’est beaucoup propagée cette semaine. C’est ce que j’ai remarqué en tout cas. Nombreux sont mes amis qui ont mis AOK’IZAY comme statut et/ou photo de profil. Mais qu’est-ce qu’il faut exactement CESSER? C’est en essayant de comprendre le but de cette révolution que j’ai trouvé l’évènement AOK’IZAY!! AOK’IZAY!! AOK’IZAY!! qui invite les citoyens malgaches à dénoncer la situation politique à Madagascar sans prendre parti.

Aok’izay ny fampihorohoroana! Aok’izay ny fanenjehana! Aok’izay ny fisamborana! Aok’izay ny fanagadrana! Aok’izay ny fanampenam-bava! AOK’IZAY!!

La révolution AOK’IZAY vise à revendiquer la cessation des terreurs, des poursuites, des emprisonnements, et à revendiquer la liberté d’expression.

Est-ce que ces gens vont se faire entendre? C’est la question que je me pose.

Ce n’est pas la première fois qu’on crie sur Facebook toutes sortes d’insatisfaction mais qui restent sans réponse. Pour ne citer que quelques exemples, il y a les pages/groupes: Les insatisfaits de MOOV-ORANGE-BLUELINE et CIE (PROVIDERS INTERNET) où on a beau crié mais rien n’a changé jusque là, JIRAMA TROP NUL – je passe les commentaires, Utilisateurs AIRTEL Madagascar (ex-Zain Madagascar) où les administrateurs ont même fini par disparaitre. Tiens en passant, j’ai fait une réclamation sur la page d’Orange Madagascar mais aucune réaction de leur part. Le plus drôle, c’est que, depuis quelques temps, ils ont même bloqué leur mur donc personne ne peut plus y écrire sans doute pour éviter de recevoir des réclamations. Mais j’ai eu le temps de faire des captures d’écran./p>

J’ai posté une réclamation le 10 novembre 2011 qui est restée sans réponse depuis. Quelques semaines plus tard, un client demande assistance pour l’utilisation d’un de leur service et Orange Madagascar répond.

Je semble pessimiste mais ce n’est pourtant pas le cas. C’est au contraire pour inciter tous les « insatisfaits », « mécontents » et « porteurs de bonnes idées de changement » à ne pas abandonner mais à crier encore plus fort.

, , , , ,

Un commentaire

Journaliste citoyen avec mon téléphone

Il y a quelques années de cela, je voyais dans mon téléphone l’onglet WEB mais qui ne servait absolument à rien puisque le service internet mobile n’existait pas encore à Madagascar. Alors j’ai attendu et attendu et enfin, depuis 2008, surfer sur son téléphone est désormais possible. En tout cas, j’apprécie énormément l’évolution de la télécommunication. Lire la suite »

, , , ,

16 commentaires

Accueil de la plateforme