Une petite visite sur l’île de Gorée

Samedi 2 avril, je quitte Madagascar pour rejoindre une formation Mondoblog au Sénégal. Ça a été mon baptême de l’air. J’ai apprécié le voyage en avion mais j’avais quand même un bourdonnement dans ma tête tout le long du trajet.

Dimanche  3 avril, 4h10, on attérit à Dakar. La première chose que je voulais faire c’était de me procurer une puce pour que je puisse téléphoner à mon mari. En négociant le prix de la puce, j’aperçois dehors un homme tenant une plaque. Dès que j’ai vu le papier rempli de noms super longs, je me suis dit que c’est le gars qui est venu nous chercher à l’aéroport. Les gens se plaignent souvent que les noms malgaches sont bien longs. Une fois dehors, le gars était effectivement le chauffeur. C’est là qu’il m’a appris que je me suis fait arnaquée. J’ai payé la puce orange 4 fois le prix normal.

Dimanche après-midi, Simon et Cédric ont proposé à la première vague déjà arrivée d’aller faire un petit tour en Gorée. On doit prendre une chaloupe pour atteindre l’île. Cédric a fait la queue pour acheter les billets de tout le monde pour faire plus vite. Surprise§ apparemment, les étrangers doivent payer 5000CFA au lieu de 2500CFA comme les Sénégalais. La moitié du groupe a réussi à passer inaperçu; Simon, Andriamihaja et moi, non.

Voici quelques photos que j’ai prises.

From Au Sénégal
From Au Sénégal
From Au Sénégal
From Au Sénégal
From Au Sénégal

J’ai adoré les téléphones usés et toutes autres choses abîmées avec quoi on a créé des objets d’art.

En attendant la chaloupe qui devait nous ramenait de l’autre côté de la rive, l’équipe s’est installée devant un petit bar pour se faire une bière. Une dame s’est rapprochée de nous et ne m’a plus lâchée avant que je ne décide d’acheter un des colliers qu’elle vendaient. Les gars ont que je suis dure en affaire. Après quelques minutes de marchandage, j’ai eu un collier et une paire de boucles d’oreilles à 1500CFA alors qu’au départ, la dame les a proposé à 3000CFA.

From Au Sénégal

Les statues sur la photo représente la libération de l’esclavage. Pour ceux qui ne le savent pas, l’île de Gorée était une sorte de transit où l’on enfermait les esclaves africains avant de les expédier en Amérique. On n’a malheureusement pas pu visiter la « maison des Esclaves ».

From Au Sénégal

Enfin, la photo ci-dessus a été prise à Patte d’Oie, un quartier de Dakar. Chez nous à Madagascar, ce sont les zébus qui tirent la charrette.

The following two tabs change content below.
Jeune femme, maman, malgache, blogueuse, citoyen journaliste, photographe amatrice passionnée

Derniers articles parariniaina (voir tous)

18 réflexions sur “Une petite visite sur l’île de Gorée

  1. Merci pour cet article qui nous fait voir les images de l’île de Gorée. Lors de mon passage, je n’ai eu la chance de la découvrir comme vous, mais, cet homme avec une chaîne et cette dame…! NON, c’est bon!

    Merci

  2. Superbe photos ! Merci de partager…
    A Madagascar, j’ai eu des fois a payer 10 000 Ariary au lieu de 200 Ar pour pouvoir visiter le parc de Tsimbazaza ou le palais de la Reine. Sans dire même les soins à l’hôpital et les examens, on nous taxait différemment parce que nous somme « étrangers ».

    J’arrive à la frontière Swaziland-Afrique du Sud, un petit de même pas 12 ans m’escroque en me vendant la puce MTN au double du prix normal, juste parce qu’il ressent que je ne suis pas du coin. Et lui et ses potes s’en vont en riant…
    Pourquoi le monde est il si compliqué ?

    • ahaha c’est vrai oui. J’ai remarqué ça ici à Madagascar mais j’avoue que je n’y ai pas trop fait attention. Et hop, une fois que je suis étrangère dans un autre pays, on me fait le coup. Ce n’est pas très cool pourtant.
      Alors comme ça, tu t’es fait aussi escroqué? Je me suis dit que ça fait partie de l’aventure héhé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *