Projecteur sur des enfants activistes

Article : Projecteur sur des enfants activistes
5 décembre 2019

Projecteur sur des enfants activistes

On considère souvent les enfants comme étant l’avenir d’un pays, l’avenir du monde. Me croirez-vous si je vous dis qu’ils sont le présent et qu’ils peuvent changer le monde?

En effet, la semaine dernière, j’ai regardé « Demain est à nous », un film documentaire sur des enfants au destin hors norme. C’est l’histoire de plusieurs enfants : José Adolfo (Pérou), Arthur (France), Aïssatou (Guinée), Heena (Inde), et Peter, Kevin et Jocelyn (Bolivie).

Ces enfants ont des points en commun : ils n’attendent pas de grandir pour agir, ils prennent dès maintenant les choses en main et se battent pour un monde meilleur. Ils s’engagent contre le changement climatique, le mariage précoce, la pauvreté, le travail des enfants… Ils luttent pour l’environnement, pour l’éducation de tous.

Ces enfants se démarquent par leur volonté à faire bouger les choses. En fait, ces enfants sont des leader-nés. Ils ont une forte personnalité et une grande conviction dans ce qu’ils entreprennent. « On peut porter la douleur de tout le monde et la transformer en joie », une petite phrase poignante qu’Arthur (10 ans) a prononcée pour répondre à son père lorsque celui-ci lui a conseillé de ne pas garder dans son cœur les fardeaux des sans-abris à qui il vient en aide.

Ce film documentaire de Gilles DE MAISTRE m’a beaucoup touché. Et, sans aucun doute, il ne vous laissera pas non plus insensible.

Ces enfants activistes m’inspirent énormément.  J’ai souvent rêvé de changer le monde moi-aussi. Eux, ils sont passés à l’action. Il est plus que temps pour moi – et pourquoi pas vous – d’agir également. Comme Chloé (la petite fée des SDF à Los Angeles) l’a dit : « Toute personne à tout âge peut changer le monde. » De même, je suis complètement d’accord avec ce qu’a déclaré José, créateur d’une banque coopérative pour les enfants : « Notre planète c’est comme notre maison, on doit en prendre soin. »

Vous ai-je dit que ces enfants ont entre 10 et 14 ans et que certains d’entre eux sont devenus activistes dès l’âge de 7 ans ?  Je ne m’en suis rendue compte que pendant la projection du film. Et mon erreur, c’est de ne pas avoir emmené mes enfants !  Alors si vous avez des enfants (à partir de 7-8 ans), je vous conseille vivement de regarder ce film ensemble !

Ce billet est aussi publié sur Culture261

Partagez

Commentaires

dadandry
Répondre

Tout ceci me fait dire qu'on a affaire a une nouvelle espece d'activistes, une nouvelle generation en somme. Je serais bien interesse a connaitre le mouvement activisme malagasy...